Vous débuter dans le rp? Vous n'avez aucune connaissance de ce monde hostile? Vous voulez créer votre premier forum rpg? L'Atelier est là pour vous. Rejoigniez nous dans l'Association pour Rpgistes désespérés ! Proposez votre aide ou venez nous demander c
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Demande [July_Suz]

Aller en bas 
AuteurMessage
July_Suz

avatar

Féminin
Nombre de messages : 7
Age : 23
Adjectifs vous Qualifiant : Franche, délurée, sadique et lunatique
Idée Tordue : Finir d'ecrice cte livre [ je vous jure c tordu lol ]
Phrase du Jour : Un jour j'ai croisé ton regard, j'y ai vu de l'amour, de la haine...un appel au secours, de la peine
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Demande [July_Suz]   Mar 5 Aoû - 3:11

    Like a Star @ heaven Pseudo : July_Suz
    Like a Star @ heaven Forces : Descriptions des emotions.
    Like a Star @ heaven Faiblesse : Le manque d'inspiration.
    Like a Star @ heaven Qu'aimeriez-vous travailler dans ce Portrait-là ?? : J'aimerais pouvoir rentrer plus dans les details au niveau des actions du personne.

    Merci Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enael
Why So Serious?
avatar

Masculin
Nombre de messages : 65
Age : 30
Adjectifs vous Qualifiant : Cruel
Idée Tordue : Commencez enfin mes scénarios et lire le tome 7 de l'AR
Phrase du Jour : J'ai un problème de motivation jusqu'à ce que j'ai un problème de temps.
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Demande [July_Suz]   Mar 5 Aoû - 10:51

Allez, soyons fou :p

Alors alors, qu'est-ce qu'on va bien pouvoir faire pour travailler tout ça... *Intense réflexion*
Ah j'ai trouvé !

Contexte:
Citation :
Ton personnage se promène dans un parc, quand soudain il entends quelqu'un crier au secours. Il voit alors au loin une dame qui crie, son enfant est tombé dans l'étang du parc et elle ne sait pas nager.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://latelier.1fr1.net
July_Suz

avatar

Féminin
Nombre de messages : 7
Age : 23
Adjectifs vous Qualifiant : Franche, délurée, sadique et lunatique
Idée Tordue : Finir d'ecrice cte livre [ je vous jure c tordu lol ]
Phrase du Jour : Un jour j'ai croisé ton regard, j'y ai vu de l'amour, de la haine...un appel au secours, de la peine
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: Demande [July_Suz]   Sam 9 Aoû - 7:46

[ Merci. Bon finalement, j'ai quand même terminé.]


    Cinq juillet. Mon corps était aussi gelée qu'au premier flocon d'hiver. Était-ce l'intencité de la froideur dans mes yeux ? Ou bien cette attitude tout aussi glacial qui avait envahi mon âme. Pourtant, l'atmosphère était chaude et le temps au beau fixe. Peut-être une autre impression étrange qui finirait par disparaitre... Assise sur un banc, sous un arbre fleuri, j'observais avec attention les personnes qui passaient devant moi. Certain était pressé, un téléphone contre l'oreille, un regard vers leur montre, débitant des phrases inaudibles et incompréhensibles. D'autre me semblait, au premier regard, plus paisible. Marchand tranquillement, observant le paysage resplendissant qu'offrait ce mois de juillet. Toute cette agitation me rappellait de beaux souvenirs... bien qu'aujourd'hui lointain. Nostalgique, je balançais ma tête en arrière, faisant voler ma chevelure rousse, refermant doucement mes yeux tintés d'un doux vert émeraude. Une légère odeur d'été vint me chatouiller les narines, comme lorsque j'étais encore enfant. Un parfum aux mille senteur qui redonnait joie et gaieté à ceux qui voulaient bien se laisser emporter. La magie de l'été, pensais-je. Redressant la tête, je pris une grande bouffée d'air frais et tentais de me relever, calmement. Je me sentais quelque peu lourde, les jambes un peu engourdis, la tête enfuie dans des songes infinis. Titubant un peu plus loin, je commençais à marcher d'un pas lent et assuré. Le corps bien droit, le regard vagabond, emplis d'un sentiment partagé entre haine et joie.

    Tandis que j'étais en proie à une grande réflection... je sentis quelque chose me pousser. Manquant de trébucher, je pus me rattraper de justesse sur une plante solide qui complétait la décoration du parc. Reprenant mes esprits, je me retournais pour apercevoir la personne qui avait osé me pousser ainsi. J'aperçus alors quelques enfants courant derrière un ballon, sans doute de foot. De mon regard noir je les observais et marmonnais quelques injures à voix base. Je n'avais jamais aimé les enfants. Une raison de plus pour ne pas revenir sur le sujet. Je détournais les talons et reprit ma route. Je n'avais pas la moindre seconde à perdre avec des morveux, ils n'en valaient pas la peine.

    L'air faisant à nouveau voler ma chevelure mi-longue, je m'autorisais un léger sourire. Un moment des plus rare et peu y avaient assisté. Aujourd'hui il faisait beau... pourquoi ne pas, pour une fois, être heureux ? Oubliant le petit contretemps de tout à l'heure, je tentais de profiter de cette agréable journée. Ce parc n'avait plus de secret pour moi. Chaque cachette, chaque petit recoin, chaque allée... j'avais l'impression d'être un peu comme chez moi. Le seul chez moi qui m'accueillais comme j'étais. Tandis que je tentais de chasser les horribles visions qui hantait mon esprit, un énorme bruit me fit sursauter. M'éclercissant les idées, je perçus un cri aigu. Me dirigeant vers la voie, j'aperçus un amas de personnes juste un peu plus loin de l'étang. Une femme, agenouiller près de l'eau semblait appeler au secours, tandis que quelque chose se débattait dans l'eau. Je m'approchais encore, espérant apercevoir ce qu'il en était.

    Je ne mis guerre beaucoup de temps à me rapprocher du petit groupe de personne. Apercevant enfin un enfant dans l'eau je le fixais puis regardais à nouveau le groupe. D'un air dégoûter je les observais. L'humain... Une race à mes yeux ignoble. Ils observaient, observaient... comme si tout cela n'était qu'un spectacle de plus, une réalité du monde. Je faillis cracher à leur pied, pourtant je me retins. Je fixais à nouveau l'enfant, m'approchant à vive allure de la femme. Je voyais en cet enfant, l'être que j'avais aimé comme personne n'avait jamais aimé. Je revoyais l'étang, elle... Mais j'étais jeune, je ne savais pas, je ne comprenais pas. Et si quelqu'un avait pris la peine de s'avancer, de venir la chercher... simplement la sauver ? M'avançant nouveau, j'ôtais, à la volée, mon gilet noir et blanc qui cachait un léger t-shirt bleuté, avec pour motif, une tête de mort d'un bleu sombre. Me jetant dans l'eau glaciale de l'étang, j'avançais d'un pas rapide et assurer. L'enfant commençait déjà à disparaitre peu à peu, comme si le souffle lui manquait. Plongeant pour gagner de la vitesse, j'atteignis le petit garçon à bout de souffle. D'une vitesse fulgurante, je l'attrapais doucement et le fit passablement sortir la tête de l'eau pour qu'il reprenne un peu d'air. Je me surpris à me demander ce que je faisais ici. Pourquoi était-je venue sauver cette enfant que je ne connaissais pas. Moi ? Quelqu'un de détestable, sadique et caractériel. Oubliant ses questions dépourvues de sens, je commençais à nager, assurant la sécurité de l'enfant. Dans le même élan de vitesse, je le ramenais sur la terre ferme et sorti à mon tour de l'eau. Passant une main dans mes cheveux humides, je jetais un regard noir à ces " chiens " qui observaient encore la scène. Des monstres, rien de plus. Je posais un regard sur la mère qui examinait son enfant, le prenant dans ses bras, le réchauffant d'un amour considérable. Tandis qu'elle se relevait, elle me tendait mon gilet qu'elle avait du ramasser et me gratifia d'un large sourire. Ses larmes qui avaient assombrit son visage commençait à laisser place une joie intense. Entreprenant des remerciements, disant qu'elle ne trouvait pas les mots pour s'exprimer. Reprenant mon gilet, je l'arrêtais d'une main, la coupant au milieu d'une phrase. Je lançais un regard plus tendre que l'habituelle au garçon qui frissonnait encore et lui souriais doucement. Finalement, je me retournais et reprit mon chemin, ne faisant plus attention au remerciement de la femme, au murmure des passants.

    Regardant à nouveau le ciel, mon regard s'assombrit, mon sourire s'effaça... Ainsi je repris ma route, sans plus jamais me soucier des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Demande [July_Suz]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Demande [July_Suz]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Annulée] Demande de page d'aceuil
» [Annulée] Demande de description des catégories.
» [résolu] demande d'aide à l'optimisation
» [Basil] Demande de mise en page
» Demande de CSS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Atelier :: Croquis :: Portrait-
Sauter vers: